mercredi, août 22, 2007

PS et PC

Il s'agit, vous l'avez sans doute pressenti de sigles politiques.
Le premier a précédé le second. Les lettres PS représentent le Parti Sarkozien, même si une certaine confusion risque d'être faite avec un ancien parti dont vous vous souvenez peut-être. Mais ce nouveau PS risque d'être supplanté par un nouveau PC, animé par le même grand homme politique. Le Parti Compassionnel.
Il n'est pas une catastrophe humaine, écologique, mondiale ou hexagonale qui ne suscite la compassion de notre cher élu. Les prédécesseurs lointains de notre dirigeant inauguraient les chrysanthèmes. Plus récemment, ils menaient les obsèques nationales, présidaient les grandes manifestations culturelles ou les Foires agricoles.
Cette fois, ce sont les drames quotidiens, douloureux certes mais hélas presque inévitables quand ils ne sont pas prévisibles, qui déclenchent l'immédiate compassion du Dirigeant. Il ne se laisse pas distancer par un quelconque ministre, il est en première ligne sur le front du malheur, il compatit, il invite, il fait don de sa personne et de son Palais à la misère humaine.
Des esprits mal tournés pourraient s'interroger sur le bien-fondé de ces élans amplement médiatisés et y voir de la démagogie. Quant à moi, en écoutant la radio et en regardant les infos à la télé, je m'inquiète. Il y a tant de crimes, de tremblements de terre, d'ouragans que notre élu ne saura bientôt plus où donner du coeur.
Je crains que notre Président People n'ait même plus le temps de faire de la politique...

Alors, de quoi je me plains ?

2 Comments:

At 21:19, Anonymous DOM said...

Comme c'est drôle.
Bravo.

 
At 12:17, Anonymous Luiza from Warsaw said...

And what I have to say? My president is Kaczynsky!

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home