jeudi, janvier 06, 2011

Danger...

L'Histoire est écrite par ceux qui la vivent. En principe. Mais quand tous les témoins ont disparu, il ne rester que les écrits, les images et les enregistrements. Mais, surtout
les écrits ne rapportent pas les mêmes faits de la même façon. L'objectivité est un leurre.Quand aujourd'hui même on nie l'Holocauste alors qu'il en reste de douloureux témoignages, comment ne pas s"inquiéter de ce qui sera retenu de cette tragédie. Pu à peu doucement, insidieusement, on modifié déjà l'Histoire. Les partis néo-naris refleurissent et on réhabilite subrepticement les pires soutiens de l"antisémitisme.
Un commentateur radio versait des larmes ce matin sur Robert Brasillac, journaliste d'extrême droite, fusillé pour ses écrits prônant la haine raciale. Un bon écrivain? Et alors ?
Un salaud qui écrit bien reste quand même un salaud.

1 Comments:

At 23:50, Blogger Denis DESJARDINS said...

Suis d'accord. Idem pour Céline, Mordecai Richler, Robert Le Vigan...

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home