vendredi, novembre 16, 2007

Négotiations.

Soyons honnête et reconnaissons la bonne volonté du gouvernement pour mettre fin aux grèves engendrées pas le réforme des retraites spéciales (aussi celles des députés, sénateurs et ex-Présidents ?) et la refonte du paysage juridique. Il l'a dit, l'a proclamé, l'a juré: il veut bien négocier.
Il ajoute cependant qu'il n'entend pas revenir sur ses positions.
Cela me rappelle un contrat d'auteur qui a été soumis il y a peu à des amis avec lesquels je collaborais pour une émission de télévision, géniale, comme il se doit. Le Producteur évoquait la possibilité de faire appel, le cas échéant, à de nouveaux auteurs pour renforcer ou remplacer la première équipe. Le choix du ou des nouveaux auteurs se ferait en concertation avec les auteurs préexistants.
Très bien.
Mais l'alinéa suivant spécifiait qu'en cas de désaccord, la voix du Producteur serait prépondérante. Autrement dit, le choix ne dépendrait en fin de compte que de la décision du Producteur.
Je crois que l'attitude du Gouvernement n'est pas loin de rejoindre celle de ce producteur.
Cela dit, ces grèves ne font pas mon affaire. Quand je fais grève, j'éteins mon ordinateur et je me croise les bras. Non seulement,ça ne gêne personne mais je suis sûr que ça arrange ceux que mes petits billets d'humeur peuvent agacer.
Espérons que la grève ne s'éternisera pas et sera bien terminée les 8 et 9 décembre pour que vous puissiez sans problème vous rendre à Epinay sur Seine pour assister au spectacle présenté à la Maison du Théâtre et de la Danse pour le centenaire du Cinéma dans cette ville.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home