lundi, décembre 21, 2009

L'infaillible Benêt du Vatican n'a décidément pas oublié son passage chez les Nazis. Cette fois, il devient simplement odieux. J'en demande pardon aux croyants sincères que ces lignes pourraient choquer, mais ce n'est pas à coups de prières ou de béatifications qu'on peut modifier l'histoire. La conduite inadmissible de cet autre infaillible de Pie XII devant le génocide qu'il n'ignorait pas, son silence suspect envers un régime barbare resteront une tache pour l'Église catholique. Elle en a vu d'autres ! Elle en verra d'autres. Quant à Benêt XVI il sera sans doute béatifié et sanctifié à son tour par un autre infaillible. Pourquoi pas ? Après tout Papon avait bien été ministre à la Libération...

3 Comments:

At 13:11, Anonymous Anonyme said...

Il ne faut surtout pas demander pardon aux croyants sincères ! La sincérité n'excuse pas la crétinerie.
Marc

 
At 21:45, Blogger Jean-Claude Deret said...

Un grand merci à Benêt XVI. Grâce à lui l'église catholique fait un grand pas vers l'ignominie

 
At 00:15, Anonymous Anonyme said...

Vous n'avez qu'à penser à autre chose et ignorer ce genre de personnage qui ne vaut vraiment pas la peine qu'on s'y attarde plus longuement! Tout le monde sait que la religion a été inventée pour faire plaisir à tous les pétochars du monde qui ont perpétuellement besoin de savoir pourquoi, de justifier leur ignorance par des explications vaseuses, non plausibles et infondées qu'ils sont les seuls à comprendre et à gober comme de vulgaires mouches! Bref, quand on a un cerveau, mieux vaut s'intéresser à des choses plus constructives même si je compatis au sort de votre génération qui a d'avantage souffert de fanatisme que les autres! Plus on remonte dans le passé, plus de toute façon, la religion était présente!

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home