mardi, septembre 08, 2009

Grippe

Pour faire suite au commentaire de Denis, je reprends ce que j'avais écrit sans Facebook il y a quelques jours.
Polar : Il entra dans la banque, s'approcha d'un guichet et tendit au préposé une petite note sur laquelle il avait écrit :" Je suis porteur du virus H1 N1. La caisse ou je commence à tousser."
C'est vrai, Denis, voici l'arme nouvelle, indétectable par les portiques de sécurité. Le bisou est si répandu en France, deux, trois ou quatre de suite selon les régions, que les bisouteurs ne sont pas prêts à obéir aux recommandations des médecins pour éviter la pandémie.
Mais peut-être la grippe répond-elle à un dessein supérieur visant à réduire la population du globe.
Si on se rappelle qu'on respire toutes les six secondes, soit dix fois par minute, soit 600 fois par heure, donc plus de 14 000 fois par jour, si on n'a pas oublié qu'il y a six milliards d'êtres humains sur Terre qui en font autant et que la respiration consiste à inhaler de l'oxygène et à rejeter du CO2, on se rendra compte du poids de carbone ainsi libéré et que les vaches en pétant leur méthane polluent moins que nous.
Sauver la planète ? Cesser de respirer quinze secondes deux fois par jour serait un début, mais mieux vaut cesser de respirer complètement. La planète s'en portera mieux, redeviendra un paradis.
Évidemment, il ne restera pas même une Ève et un Adam.

2 Comments:

At 00:47, Blogger Denis said...

Jean-Claude,
Vos savants calculs m'ont coupé le souffle !

 
At 01:00, Anonymous marie claude said...

Et moi donc!

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home