vendredi, janvier 21, 2011

DANGER ( bis)

C'était le titre de mon blog du 6 janvier dernier, inspiré par un commentaire radio sur Brasillach. Ce matin, j'apprends qu'un hommage va être rendu à L. F. Céline pour fêter (!) le cinquantenaire de sa mort. Hommage officiel rendu par qui ? Par la République française laïque et démocratique. Les Associations de fils et filles de déportés s'émeuvent avec raison. Qu'on aime les textes de Céline est affaire de choix personnel, de goût. Moi, quand littérature rime avec vomissure, je referme vite le livre. Trop d'admiration littéraire semble suspect. Comme le soutien à la cause palestinienne cache souvent un vieux réflexe antisémite à gauche comme à droite. A quand un prix littéraire attribué à une réédition française de Main Kampf?

Libellés :

1 Comments:

At 19:59, Anonymous Anonyme said...

As-tu lu "Voyage au bout de la nuit" et "Mort à crédit" ?
Deux livres extrêmement talentueux et anarchistes. Ensuite c'est toujours talentueux et... fasciste. Bon je résume sur la transition mais ça vaut le coup de lire ces deux livres.
Marc

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home