samedi, août 27, 2005

Prise de bec

Ça, c’est le nom d’un blog que je vous invite à découvrir, chers amis bloggers. C’est souvent drôle, toujours pertinent, et assez agressif pour me plaire. Comme disent les dépliants touristiques : vaut le détour. Alors, allez lui rendre une visite : prisedebec.over-blog.com/ Si ce n’est pas ça, je n’en suis pas loin. Je vais établir un lien avec mon propre blog dès que je saurai comment le faire.
Le dernier blog de ma consoeur faisait état de tests japonais aberrants, tests de recrutement qui rejoignent la discrimination à l’embauche, comme la graphologie, la numérologie ou les signes du zodiaque. Je vous en propose un de mon crû. L’anagrammologie ou, mieux anagraphologie. Ou encore, la méthatètologie. Ça consiste à mélanger les lettres du nom du postulant pour en tirer des mots nouveaux et des indications sur sa capacité à remplir l'emploi sollicité. On peut comparer cet exercice avec le scrabble. Alors, la scrabbologie ? On pourrait aussi penser à la contrepètrologie. Un exemple : prenez le Lider Maximo, Fidel(e) Castro. Vous trouvez vite Défil(e) Costar. D’où le goût prononcé du personnage pour les parades en uniforme. Ajoutez Focalise, Calife, Féodal, Raciste et, bien sûr, Café...
Petit roman à la TOUR EIFFEL : Emporté par la FOULE qui me FRÔLE je prends le LIFT. Il RELUIT et FLEURIT. Il me mène sans EFFORT, sans me FOULER, sur la terrasse FLOUE. J’y prend un FILTRE et un FRUIT en amorçant un FLIRT vraiment FOU. D’une voix FORTE, en FURIE, elle crie:«Il me ROULE et veut me FILOUTER!» Quelle TUILE!Il faut FILER.
(C'est presque une chanson...Et encore, j’en oublie!)
Il existe sur le Net un serveur d’anagrammes. On y trouve Clint Eastwod devenu Old West Action . Prédestiné, non ? Anagramme remarquable qui utilise toutes les lettres. Amusement d’esthète, si on veut. Le problème est que dans Jean-Claude Deret, se trouvent les lettres de Dracula. Mon entourage n’est que médiocrement rassuré...
J’ai eu tort d’écrire ce blog. Il risque de donner des idées aux employeurs. Par ma faute, des postulants se verront peut-être refuser un emploi si dans leur nom on trouve des mots suspects. Prenez un patronyme courant : Meunier. Un patron superstitieux reçoit le jeune Meunier. Il déclare : Un Meneur Mineur qui Rumine et Me Ruine! En plus, il Rime ? Pas de poète chez moi, dehors!

J’ai eu tort d’écrire ce blog

P.S. Petit message à Vanessa concernant les chiens d'un blog précédent: Tout est vrai ! Le dialogue avec la dame et l'utilisation des déjections canines. Je n'ai aucune imagination !


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home