dimanche, octobre 22, 2006

Hypocrites

Les tickets de jeu, loto et autres, P.M.U, cartes à gratter vont porter une mention prévenant les joueurs des risques d'addiction. Comme les paquets de cigarettes portent des mentions relatives à la dangerosité du tabac. ( j'ai horreur de ce terme "dangerosité" qui ne me semble pas mieux formé que "fiable") . Comme des panneaux obligatoires dans les débits de boissons parlent de sanctions concernant l'ivresse publique et que les affiches mettent en garde contre les abus de boissons alcooliques. Comme la signalisation routière et les radars tentent de limiter la vitesse sur route.
Pendant le même temps on multiplie les occasions de risquer de perdre un salaire en jouant et on fait de la publicité pour les courses de chevaux, le Rapido, l'Euro-million, etc. et que les jeux de casino pénètrent sur le Net. L'Etat maquereau gagne de l'argent sur la vente d'une drogue dont les ravages mettent en péril l'équilibre de l'Assurance maladie. Les constructeurs automobiles vantent la puissance de leurs machines à tuer passants, conducteurs, ou même simples spectateurs des courses et autres rallies.
Je n'ai pas entendu un seul candidat à la candidature d'élections proches proposer dans son programme l'interdiction de la VENTE du tabac, la taxation augmentée sur les alcools, la limitation de vitesse auromobile à 30 en ville, à 100 sur autoroute. J'ai essayé de ne pas dépasser ces vitesses et me suis aperçu que mes temps de parcours n'avaient varié que de quelques minutes. Alors ? Perdre cinq minutes vaut mieux que de perdre ou faire perdre une vie.
Va-t-on me dire que la liberté de chacun exige que l'on puisse rouler à la vitesse de son choix, qu'existe le droit à prendre le volant avec un taux d'alcolémie impressionnant ? On ne va pas manquer de me rappeler que les U S A en interdisant l'alcool avaient permis la montée en puissance des gangs. Que l'interdiction de fumer par le biais de l'augmentation du prix va encourager la contrebande. Je sais tout cela. Mais je ne peux m'empêcher de penser que règne une certaine hypocrisie dans notre Société. D'un côté on dénonce l'addiction, d'un autre on l'encourage parce qu'elle rapporte. A quand la mise officielle sur le marché des drogues dures ?
Il y a là une source de revenus. D'un autre côté, l'aspect moral et policier n'est pas négligeable : en légalisant l'héroïne on brise les cartels et les officines clandestines ! On réduit d'autant la criminalité. C'est le contraire du problème de l'alcool !

Allons, tout cela ne vaut pas une bonne soirée au Tambour Royal où je proposerai mes textes et mes chansons les 5, 6, 12 et 13 novembre, à 20 heures. Quatre soirées, en attendant 2021 où je présenterai un grand gala pour mon premier centenaire. On ne risque donc pas l'addiction.
Et je le regrette.

1 Comments:

At 15:39, Anonymous tutur said...

je vais commenter plus longuement plus tard mais en attendant un petit court sympa
http://www.youtube.com/watch?v=nCs4yMXs1is

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home