jeudi, septembre 14, 2006

Autorité...

... que de crimes on commet en ton nom...
J'ai trouvé une excellente filière pour nourrir mes blogs : le dictionnaire de rimes. Les mots en -ité. Il y en a sept pages sur trois colonnes avec une cinquantaine de mots par colonne. Calculez si ça vous amuse. Parmi ces mots, nombreux sont ceux qui pourraient donner matière à coups de colère, coups de gueule, coups de sang. Peu de coups de coeur.
Il y a trop souvent confusion entre Autorité et un autre groupe composé de Légalité, Equité, Légitimité, Immunité, etc. Liste non exhaustive, bien sûr.
Ce qui a déclénché mon blog n'est pas tant le fait que des membres d'une C R S se livrent à des viols et des rackets. Des gens ont clamé leur émotion ou leur indignation. ( Les mots en -tion ? une nouvelle source ?) "Quoi, des fonctionnaires chargés de notre protection se sont livrés à des actes criminels, abusant de leur autorité ?"
Ce qui m'étonne, c'est leur étonnement.
De tout temps, les détenteurs d'Autorité en ont abusé. La tentation est si forte. La lecture ou relecture d'une Encyclopédie est savoureuse.
Il y a des ouvrages qui "font autorité". On ne les dicutera donc pas. Les dogmes religieux font aussi autorité. On ne peut les remettre en question. L'Autorité n'existe plus en matière de philosophie depuis Descartes qui voulait définir les limites entre l'Autorité et la Raison.
Encore une fois va se poser le problème du choix démocratique des détenteurs de l'Autorité. Lesquels détenteurs finissent par confondre celle-ci avec l'Immunité...
Parlons aussi de l'Autorité de la chose jugée. Un Tribunal, un juge, des assesseurs, un jury et la chose jugée serait inattaquable ? Non, il y a les appels, les cours de cassation , les recours aux tribunaux internationaux, aux Associations défendant les Droits de l'Homme... Et si, au bout du compte, rien n'aboutit... sauf une erreur judiciaire ? Tant pis, l'autorité de la chose jugée est passée par là.
On a salué comme il convient le centenaire de la réhabilitation d'Alfred Dreyfus. Très belle exposition au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme. Un simple soldat, accusé du même délit, aurait été passé par les armes. Il me semble que Dreyfus a été épargné parce que, quelque part, la justice militaire était mal à l'aise et assez peu sûre de son dossier. Quelques officiers supérieurs de l'Etat-Major soutenaient Dreyfus. Néanmoins, l'Autorité de la chose jugée a sévi.
"Voyons ! Si on l'a condamné, il devait bien y avoir une raison !"
Abus d'autorité : donnez une parcelle d'autorité à un imbécile et c'est le début de la dictature. Vous pouvez ajouter que si le détenteur de cette autorité n'est pas tout à fait un crétin, ce sera la dictature assurée.
Autorité et notabilité. A l'époque où j'usais mes tabliers noirs boutonnés dans le dos et
mes culottes courtes sur les bancs de la communale de mon village, on saluait toujours dans la rue le Maire, le Curé, le Notaire, le médecin. Les Conseillers généraux et le Député aussi, quand ils s'égaraient dans les campagnes électorales ou bucoliques. Mon père, Médecin, Maire et Conseiller Général aimait trancher de son autorité. Plus tard, dans ses discussions avec moi, même quand il s'agissait d'un sujet en dehors de sa compétence (critique de film ou de théâtre) il écartait tous mes arguments en tranchant d'un " Tu peux me croire, c'est le médecin qui te le dit!"
Mon petit papa, je t'aimais bien. Tu ne faisais alors qu'affirmer les certitudes des détenteurs d'autorité. C'est le Ministre qui l'a dit... C'est le curé, le rabbin, l'imam, le guru, le professeur. L'Iraq prépare une guerre atomique, l'Iraq soutient des réseaux terroristes. C'était faux. Mais c'est le président Bush qui l'a dit.
Mon encyclopédie note aussi : l'Autorité de l'âge. L'expérience ? Une donnée rarement transmissible sauf en sciences, et encore ! Il y a de perpétuels réajustements. Tutur me signalait qu'on avait isolé le gêne des salamandres qui fait repousser leurs pattes. Lourdes n'a qu'à bien se tenir. L'Âge n'est pas un critère de sagesse. Il y a tant de vieux cons. De jeunes aussi ? Soit, mais on ne parle jamais de l'Autorité de la jeunesse sauf pour la critiquer implicitement ou l'excuser : Son jeune âge autorise ces excès.
Je m'égare une fois de plus. Tant pis.
Mon Encyclopédie rappelle encore qu'en Logique " on appelle autorité toute méthode de démonstration fondée sur le témoignage d'autrui..."
Ne s'appuyant que sur mon propre témoignage, ce blog ne fera donc pas autorité.

Je me consolerai.

1 Comments:

At 18:15, Anonymous tutur said...

Quand un CRS s'envoie en l'air sans payer avec une prostitue, c'est un viol ou du racket?

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home