dimanche, avril 20, 2008

S N C F ,et moi et moi et moi...

Je jouis, bien sûr, de la carte senior et des avantages qui y sont attachés. Je voyage souvent pour rejoindre l'excellente troupe blésoise du Théâtre du Cercle qui, en plus d'avoir du talent, a le bon goût de jouer mes pièces.J'accumule des points en tant que voyageur fidèle et j'en ai suffisamment aujourd'hui pour que la SNCF m'offre un trajet gratuit. Ou presque. Un aller simple, 2° classe, qui ne me sera facturé QUE 10 euros.C'est donc ce que me coûtera mon prochain voyage à Blois.
Or, avec ma réduction habituelle, le trajet me coûte 11€ 70. La généreuse S N C F me fait donc un cadeau de 1 € 70 pour récompenser ma fidélité.J'ai hésité à envoyer une lettre de remerciement mais le prix du timbre aurait encore diminué ma prime.
Tout ça, c'est ma faute. Si j'animais une troupe à Montpellier, le trajet ne m'aurait coûté que les 10 € mentionnés. Je pourrais faire ça afin de valoriser le somptueux cadeau ferroviaire, mais outre que je n'ai rien à faire à Montpellier, il faudrait que j'en revienne.A mes frais

Une info très intéressante ce matin à la radio sur les neuro-miroirs qui expliquent pourquoi nous bâillons de voir les autres bâiller. Cette avancée dans le domaine neurologique permet de comprendre les phénomènes de l'apprentissage par imitation et de l'empathie. Je pense qu'on peut élargir le champ d'applications aux spectacles, en particulier au théâtre. Le spectateur miroir capte les émotions des acteurs, vibre, pleure ou rit avec eux.
Je vais expérimenter ça prochainement, peut-être les 23 et 24 mai et certainement les 30 et 31 mai à l'Académie Oscar Sisto, 77 rue de Montreuil. à 20 heures 30.
Je présenterai mon incomparable tour de chansons. Je dis incomparable parce que ça ne ressemble à rien.
Que vous soyez ou non venus me voir et occasionnellement m'entendre le mois dernier, ne vous interdit pas de venir cette fois ci. Programme modifié, chanson nouvelle. Ambiance café concert.

Personnellement, je ne vais pas manquer ça.

1 Comments:

At 22:10, Anonymous Anonyme said...

Une vie de comedien dans une grande ville comme Paris.
Est-ce que ce metier est toujours aussi passionnant? N'avez-vous pas de souvenirs de comediens devenus narcissiques?
N'avez vous pas succcombé a la passion d'une métropole -un peu comme Woody Allen?
Questions d'un introverti simple et de bonne foi.

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home