lundi, avril 03, 2006

Du CPE au CDE

Une loi, pas de loi, un pas en avant, un pas en arrière, la valse hésitation. L'échec de Villepin fait rire Sarkozy, l'échec qui guette Sarko fait déjà rire Le Pen qui se voit toujours président. Et Chirac ? Vous avez dit... qui ? On nous rappelle ce matin à la radio un remarque prémonitoire de Mitterrand sur Chirac : " Avec lui, ce sera pittoresque". C'est vrai, hélas. On disait jadis ( Est-ce Clémenceau ? ) que la guerre était trop sérieurse pour qu'on la laisse faire par des militaires. Devrait-on dire que la politique irait mieux si on l'interdisait aux politiciens ? Mais à ce moment-là ceux qui prendraient leur place deviendraient des politiciens à leur tour. Que la vie est donc chose compliquée! On a de brusques envies de devenir tous des Candide.
[Au fait, si ça vous amuse et si vous connaissez des Persans, amusez-vous à leur demander de vous décoder ou traduire le prénom de Cunégonde. L'étymologie réserve de ces surprises ! ]
Pour l'instant, le CPE fait couler beaucoup d'encre et de salive. Qu'il ne fasse pas couler de sang.
Quant à moi, je me contente de mon CDE, Contrat de Dernière Embauche au théâtre le Funambule, qui a reçu une nomination pour les Molière(s), Grand Prix Spécial du Jury , Théâtre privé, pour "Samuel dans l'Île" dont je suis l'auteur. Quoi ? Je l'ai déjà dit ? Que voulez-vous, on ne se lasse pas des bonnes choses... C'est pourquoi la pièce poursuit sa carrière.

1 Comments:

At 07:35, Anonymous Anonyme said...

Fumer est mon choix, et je ne vois pas pourquoi d'autres personnes pensent avoir le droit de me dire ce que je dois faire.
Je ne vous dis pas, a vous autres, quoi faire dans votre vie!!! Meme que, il y en a beaucoup qui pourraient avoir une meilleure vie avec quelques conseils!

Pourquoi pas se concentrer sur des problemes profonds, pour changer un peu?
Agnes

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home