lundi, avril 16, 2007

MOTARDS

Panne de blog ! Panne de réseau, panne de je ne sais quoi ! Bref, je viens de changer d’adresse e-mail et suis désormais : jcderet@gmail.com.

Qu’on se le dise. !

Je vais enfin pouvoir jeter mon venin à tout vent. Je veux, d’abord - étonnant n’est-ce pas ?-, prendre la défense des motards. Ils ont manifesté pour réclamer la PARITÉ DE TRAITEMENT AVEC LES AUTOMOBILISTES.

Il était temps.

Enfin les motards exigent de respecter le code de la route.

Ils ne me doubleront plus à droite mordant allégrement sur les trottoirs ou, sur autoroute, dans la partie réservée au service. Ils ne débouleront pas en ville, dépassant la ligne continue pour doubler une file trop lente à leur gré.. Ils s’arrêteront sagement au feu rouge et ne profiteront pas de l’arrêt pour venir se masser devant la file des autos.

Sur le périphérique, alors que je roule à la vitesse réglementaire de 80 kilomètres par heure, ils ne m’obligeront pas à m »écarter pour les laisser passer à plus de 100. Malheur à moi, si je ne me range pas assez vite, ma carrosserie reçoit des coups de botte au passage des engins dont les tuyaux d’échappement jouent le Bol d’Or.

Enfin les motards ont compris que le code de la route s’appliquait aussi à eux.

Mais peut-être ai-je mal compris le sens de leur revendication.

3 Comments:

At 11:55, Anonymous Bruno said...

Je suis motard depuis 35 ans,et pourtant je suis plutot d'accord avec toi. La manifestation des motards en colère avait pour but de réclamer plus de sécurité , notamment en améliorant l'infrastructure du réseau routier.Cette revendication parait légitime, mais le premier gain de sécurité pourrait venir de l'attitude des motards eux mêmes. Hors 80% des motards reconnaissent ne pas respecter les limitations de vitesse (avec la complicité de l'état qui autorise la vente de motos pouvant rouler sans problème à 250 km/h voire plus). Eternel retour de la parabole de la paille et de la poutre...

 
At 18:03, Anonymous asparagus lady said...

Eh oui, et je me rappelle une conversation avec deux policiers au 7e étage de l'Hopital Bichat... ce qui n'a aucun rapport avec le prix des oeufs au Danemark, mais c'était en regardant les embouteillages sur le Boulevard Périphérique en bas, qu'ils m'ont gentillement expliqué que, puisque certains motards estiment que "leur" file se trouve entre les deux files situées le plus à gauche, et que beaucoup d'entr'eux sont aggressifs, qu'il valait mieux que je me résigne à leur faire de la place, faute de quoi je pourrais me retrouver avec de très mauvais souvenirs en cas d'accident. C'est pas bien, mais c'est comme ça.

 
At 10:28, Anonymous Anonyme said...

Toujours la même querelle à propos des 2 roues dans Paris. Bruit, vitesse, danger... Tout ça c'est bien compliqué. Je roule depuis 18 ans en scooter dans Paris et je ne pourrais pas m'en passer! Quel bonheur de faire Boulogne - gare de Lyon en 15 minutes à 17h30... Je dois doubler environ 10 000 voitures... à l'arrêt! Et tout ça en roulant tranquilement à 40 kmh, les doigts sur les cocottes de freins, prêt à piler si une portière s'ouvre... Alors bien sûr, je me faufile, je parviens en tête au feu quand il passe au vert, j'essaie d'avancer, quoi. Faut bien avancer pour se rendre à un RV non?
Vive le 2 roues dans Paris! En plus, c'est Romantique de se promener le nez au vent en regardant Paris. Je ne suis pas un motard en colère je ne revendique aucun droit, seulement celui de me mouvoir comme je veux sans emmerder mes voisins.
J'en profite pour remercier parmi le nombreux lectorat de ce blog les nombreux automobilistes qui s'écartent quand ils aperçoivent un phare dans leur rétro.
Philippe de Blois

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home