samedi, janvier 05, 2008

Pas une larme !

Non, je ne verserai pas une larme sur la suppression ( temporaire?) du Paris-Dakar.

La fin de cette "merveilleuse aventure humaine" me laisse indifférent, ou, plutôt, me réjouit. On va m'asséner les lieux communs habituels. Cette annulation va pénaliser les pays africains qui ne bénéficieront pas des retombées financières du rallye. Il est possible, il est certain que le tourisme hôtelier va en souffrir. Mais les sommes dépensées pour tracer le parcours, versées aux dirigeants des pays traversés, aux chefs de tribus, aux chefs de guerre, aux groupes terroristes vont enrichir quelques malins et ne changeront pas le niveau de vie des autochtones.
Les bolides lancées sur les pistes de sable, déstabilisant les dunes, effrayant les troupeaux, tuant quelques malheureux gamins trop curieux ne sont pas le plus beau reflet de la civilisation, ce mot facile qui a servi de pavillon couvrant le colonialisme.
Et qu'on ne pleure pas sur la merveilleuse aventure africaine quand le jour même où on annonce la suppression du rallye on apprend qu'un ressortissant du Congo, parfaitement intégré, va "bénéficier" d'un charter après des jours d'une détention indigne.
Il n'aura même pas la consolation d'assister au Paris-Dakar. Et on parlera moins de lui que d'une épreuve sportive de haut niveau commercial.

Non, je ne verserai pas une larme sur le désespoir des adeptes de la clope enfin privés du droit d'emmerder les autres. Si vous voulez savoir pourquoi, cliquez sur le haut de ce blog. Que cette interdiction de fumer atteigne vite les abris bus.
Il pleut, l'âge me pèse et le bus est en retard. Mais comment m'assoir quand le banc est occupé par deux nicotinomaniaques et que l'air dans la cage de verre est irrespirable ?

Et, non, je ne verserai pas une larme sur moi-même en m'apercevant que, pour une des rares fois dans ma vie, je suis du côté de la Loi !

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home