mercredi, juin 03, 2009

MORT ET MEDIA

Je crains de violentes réactions à ce blog mais je voudrais d'abord préciser qu'il ne témoigne ni d'une indifférence envers les familles en deuil ni, pour une fois, de provocation. Plusieurs dizaines de passagers disparus en pleine nuit au milieu de l'Atlantique, des proches accablés de douleur, non, cela ne peut laisser indifférent, non cela ne peut justifier une quelconque provocation..
Ce qui motive ce blog est l'étonnant acharnement médiatique qui entoure cette catastrophe.
Le nombre des victimes correspond à peu près à un weekend meurtrier de Pâques, de Pentecôte ou de quelque grand pont. Que je sache, les familles des disparus de la route terrestre n'ont pas été soutenues par ces cellules de crise, n'ont pas eu droit à une cérémonie œcuménique à Notre-Dame en présence du chef de l'État.

Il est vrai que les médias seront là et que les caméras tourneront à plein régime à cette presque veille des Européennes : ça peut être utile, la compassion.

3 Comments:

At 14:55, Anonymous Anonyme said...

Vous avez raison de le souligner mais je ne vois pas très à quoi cela sert de larmoyer sur le sujet! Les victimes sont mortes, les familles en deuil...C'est la vie! Même si c'est dur, ils leur faudra bien tourner la page un jour ou l'autre...

 
At 17:58, Anonymous Anonyme said...

As-tu vu la couverture de Charlie Hebdo ?
Marc

 
At 22:24, Anonymous Anonyme said...

Non, navré. Pourquoi, c'est du réchauffé dégoulinant médiatique???

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home