jeudi, mai 04, 2006

Une bougie...

Hier soir, au théâtre le Funambule, j'ai soufflé une bougie. Elle symbolisait la 100 ème représentation de "Samuel dans l'Île". Je l'ai soufflée seul mais il aurait fallu que toute l'équipe se joigne à moi, car cette centième était aussi l'oeuvre de tous ceux qui ont participé à cette aventure. Une centième, malgré les difficultés rencontrées par une petite scène qui ne peut inonder les couloirs de métro d'affiches gigantesques et malgré les bavures inexcusables des Molières. Bavures dont quelques regrets bien tardifs n'effaceront pas la nocivité.
Plaisanterie courante, la bougie éteinte s'est rallumée spontanément. J'y ai vu une sorte de message d'espoir. Comme cette bougie, la pièce n'est pas finie. Quelques dates de tournée bien sûr mais, pourquoi pas ? une reprise en juin ou un redémarrage en spetembre. Hélas, cette 100 ème était aussi un adieu : dans quelques jours la pièce affichera sa dernière. La semaine suivante sera celle des gémissements : " Comment, vous vous arrêtez ? mais je voulais justement venir, mais ... etc. "
Tant pis pour ceux qui n'auront pas frémi aux mésaventures de Samuel Rubensohn et de Gunther von Barjac.
Ils avaient qu'à.

3 Comments:

At 10:43, Anonymous Zénaïde said...

Page 70 dans le Télérama du 6 au 12 mai une colonne vous est réservée pleine de compliments et d'enthousiasme!

 
At 17:02, Anonymous Anonyme said...

Very best site. Keep working. Will return in the near future.
»

 
At 16:11, Anonymous Anonyme said...

Your website has a useful information for beginners like me.
»

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home