jeudi, mai 03, 2007

Droit et devoir

Merci à mes blog-trotters pour débattre si vigoureusement sur ce droit à la paresse. Je ne veux pas arguer sur moi-même, commenter vos commentaires. Je me contente aujourd'hui de rappeler que ce Droit à la paresse date d'une époque où on n'avait pas le droit ( ou la possibilité) de refuser un travail. Les esclaves n'avaient pas le DROIT de se reposer.
Je rappelle aussi qu'une saine lecture de la Bible nous apprend que Dieu n'a pas créé le monde en six jours pour se reposer le septième. Non ! Il a continué à travailler le septième jour en créant le repos. Ce repos obligatoire était méconnu ou interdit.
Le Droit à la paresse visait à le rétablir. Droit à la paresse ? Non. Le DEVOIR de paresse.
L'exemple su plombier est peu convainquant. S'il vient, c'est qu'il accepte de travailler. Il avait le droit de refuser le travail.

Autre chose.
On a gagné ! Qui ? mais tous, bien sûr. Nico était meilleur que Ségo ou Mme Royal battait le prince Sharko.
Tout le monde est content.
Après le face à face, le dos à dos.
Pour moi, les deux meilleurs moments : le manque de logements sociaux ( obligatoires) dans certaines mairies... ( Neuilly ! ) Sarko baisse le nez et ne peut répondre. Quant au débat troisième ou quatrième génération, il fut savoureux.
Ségolène a loupé une occasion. Sa colère fort bien jouée a poussé Sarko à l'erreur. Elle n'en a pas profité. Il a parlé des "nerfs" de son adversaire. Il est bien connu que les hommes ont des emportements, les femmes, "des nerfs". Les hommes perdent leur sang-froid, les femmes ont des crises de nerfs. Le macho pointait l'oreille. C'était le moment de la lui tirer.
Ce débat qui eut des bauts changera-t-il la donne ? Rendez-vous dimanche.

3 Comments:

At 14:07, Anonymous tutur said...

Pour rester dans le domaine confortable de l'objectivité implacable, de grosses, grosses conneries furent dites sur les réserves d'uranium. Les réserves actuelles sont basses car la demande est basse, mais les réserves géologiques estimées sont elles très importantes, le développement de l'énergie nucléaire entrainerait simplement l'ouverture de nouvelles mines.

 
At 17:00, Anonymous Anonyme said...

Beaucoup d'erreurs, en effet : la part du nucléaire dans la production d'électricité (les deux candidats avaient tout faux), et aussi sur le dossier de la scolarisation des handicapés, où Ségolène Royal a poussé le bouchon un peu loin, et où Sharko semblait bizarrement mal connaître le dossier qu'il avait pourtant ouvert dans une grande envolée lyrique. Au moins le vif accrochage sur le dernier sujet a-t-il mis le dossier des handicapés à la une de la campagne présidentielle. C'est plutôt rare.
Robert

 
At 22:26, Anonymous Dom said...

Gaëlle, Tutur, Jean-Claude,
Vous m'avez expliqué ce qu'était le droit à la paresse.
Merci, j'y vois un peu plus clair.
Je suis d'accord avec vous.

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home