mardi, janvier 08, 2008

mensonges

Deux nouvelles apparemment sans rapport l'une avec l'autre, se succèdent ce matin à la radio D'abord, et ça va commencer dans quelques minutes pour moi, le petit père du people tient une conférence de presse à l'américaine. La table utilisée par un illustre prédécesseur pour, à mon avis, masquer un disgracieux embonpoint, est remplacée par un lutrin. Debout, l'orateur peut se déplacer élégamment et, à la rigueur, amorcer un jogging autour de la salle pour démontrer sa forme. Les questions personnelles évoqueront d'autres formes. Quant au contenu de cette conférence, questions émoussées et réponses convenues, il n'offrira qu'un intérêt tout relatif. Il n'empêche que les sondages remonteront demain, comme le prévoit mon blog d'hier.
Cette nouvelle n'en est vraiment une que si est annoncé un remaniement ministériel. Ouverture ou non ?

La deuxième nouvelle n'est pas anodine. Le Royaume Uni, comme on ne dit pas en Irlande, veut installer des détecteurs de mensonge pour tester la sincérité des demandeurs d'allocations, d'appartements, de retraite, etc. Le rapport avec la première nouvelle est évident.
Que se passerait-il si on appliquait cette méthode aux grands moments de la vie politique française, avant une conférence de presse, par exemple ? Je frémis en y pensant. Quoi ? On verrait notre élu se lamenter parce qu'il manque près de cinq mille reconduites à la frontière ? (Oh, cet euphémisme pour désigner une expulsion manu militari avec poignets menottés dans le dos !) Retour à la nouvelle N° 1 : reconduites et remaniement. Jean-Marie a ses chances.
Si on étend la pratique du détecteur de mensonge à la vie quotidienne, combien de catastrophes sont en vue.
Auteur et comédien, le mensonge est pour moi une source d'inspiration. Je dirais même plus. Seul, l'Art est vérité, le mensonge c'est la vie. Alors, brulons ces détecteurs si possible, laissons les dirigeants se complaire dans les mensonges.
De toute façon, on ne les croit pas.


N'hésitez pas à cliquer au dessus de la date de ce blog : deux chansons vous y attendent. Et visitez mon blog littéraire où paraitra en mars un road-movie médiéval, lubrique et documenté.

1 Comments:

At 10:07, Anonymous Bruno said...

Un road movie médiéval ET lubrique?
je sens que la fréquentation de ton blog littéraire va monter en flêche...

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home