vendredi, juin 24, 2005

Fausse route

Bon, j'ai manqué à ma parole et n'ai pu envoyer de blogs comme prévu. Mais ça y est, j'ai trouvé une cyber-boutique. Donc, j'ai pris la route pour l'île d'Oléron. Arthur avait raison, avec un pont, c'est une presqu'ile. Je me suis retrouvé en pleine campagne. C'est beau la campagne, avec ses campings, ses mobil-homes, ses super-marchés géants, ses camionnettes. Alors presqu'ile pour presqu'île... et cette fois, je me retrouve au Cap-Ferret. J'avais fait fausse route. ça arrive. Ainsi, Nicolas Premier ( flic de France) croit trouver son bâton de maréchal qu'il confond avec un bâton de flic. Il fait fausse route, lui aussi. Je reviendrai demain pour bloguer sur le Cap. C'est beau le Cap avec ses deux plages immenses, ses bateaux, ses huitres ( parfois) , ses pins et ses superbes villas. Le Cap représente pour moi une foule de bons souvenirs datant de l'époque où des puits de pétrole projetaient leurs balanciers sur le ciel serein. Aujourd'hui, on ne voit plus que les dunes. Même les bunkers du Mur de l'Atlantique ont presque disparu. La mer s'est vengée de l'outrage Mon amour profond pour cet endroit est partagé par tous ceux que j'aime. Mais je n'ai pas de point de chute. Faut être très riche pour posséder une villa au Cap Ferret. Est-ce pour cela qu'on appelle le rivage la Cote d'Argent ?

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home