dimanche, octobre 30, 2005

Il arrive...

J'ai entendu dire que venait de sortir un ouvrage sur Alphonse Allais, ce merveilleux ancêtre littéraire des Groucho Marx, Pierre Dac, Francis Blanche et autres. Et je me souviens qu'entre autres idées profondes Allais préconisait de bâtir les villes à la campagne où l'air était nettement plus respirable.
Il semble bien qu'après des décennies son souhait ait été entendu.
Il arrive !
Qui, quoi ?
Mais le tramway, bien sûr. Depuis des mois, de vastes panneaux nous l'affirment. Après le bétonnage intensif et les multiples encombrements, on commence à installer de vastes surfaces gazonnées. Le tramway semble glisser dans la prairie. Et c'est très beau. Si tous les Maréchaux sont concernés, il y aura ainsi un anneau vert autour de Paris. Vu d'avion, ce sera superbe. La ville à la campagne ! Bravo Allais.
Et bravo, Delanoë. La mode, chez nos dirigeants, étant de laisser leur nom à quelques grande réalisation, un Centre Culturel, ou une Bibliothèque, peut-être parlera-t-on un jour du tramway Delanoë? Le Maire de Paris le souhaite sans doute...

Un désir nommé tramway ?

1 Comments:

At 13:56, Anonymous philophenomene said...

J'adore Allais là où il va...

Pour le plaisir, tiens, voici quelques citations :

- Ventre affamé n'a pas d'oreilles, mais il a un sacré nez.
- Les vers de 23 pieds, ça vous paraît tout drôle la première fois, et puis on s'y fait.
- J'ouvre une parenthèse. Si vous avez un peu trop d'air, je la fermerai tout de suite.
- Ah! si l'on demandait plus à l'impôt et moins au contribuable...
- Partir, c'est mourir un peu... mais mourir, c'est partir beaucoup.
- Tout ce qui est public devrait être gratuit : l'école, les transports et les filles.
- Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue.
- Il est toujours avantageux de porter un titre nobiliaire. Être «de quelque chose» ça pose un homme, comme être «de garenne» ça pose un lapin.
- Un mari quelque peu volage, le lendemain de son mariage tua sa femme à son réveil. Moralité: La nuit porte conseil...
- L’homme est imparfait, mais ce n’est pas étonnant, si l’on songe à l’époque où il fut créé.
- Il ne faut jamais faire de projets, surtout lorsqu’il s’agit de l’avenir.
- Dieu a sagement agi en plaçant la naissance avant la mort ; sans cela, que saurait-on de la vie ?
- L’argent aide à supporter la pauvreté.

Ah, l’fond salé… de la mer

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home